LES LYMPHOMES

Le lymphome de Hodgkin est divisé en plusieurs types et sous-types en fonction de l'aspect au microscope des cellules anormales.

Selon la classification de l'OMS de 2008, on distingue deux types de lymphome hodgkiniens :

  • Le lymphome de hodgkin classique qui représente environ 95% des cas,
  • Le lymphome hodgkinien nodulaire à prédominance lymphocytaire ou paragranulome de Poppema (environ 5%)
Lymphomes hodgkiniens classiques

Le lymphome de Hodgkin classique comporte quatre sous-types différents qui sont décrits ci-après, du plus fréquent au plus rare.

Forme scléro-nodulaire ou sclérose nodulaire

Dans ce type, les ganglions lymphatiques impliqués contiennent des parties composées de cellules de Reed-Sternberg mélangées à des globules blancs normaux. Les ganglions lymphatiques contiennent souvent des tissus cicatriciels, d'où le nom de sclérose nodulaire (cicatrices). Ce sous-type est le plus fréquent : il représente 60 à 75% des lymphomes hodgkiniens. Il est plus courant chez les femmes que chez les hommes, et il touche habituellement les adolescents et les jeunes adultes.

La majorité des patients guérissent grâce aux traitements actuels.

Forme à cellularité mixte

Ce type se caractérise par la présence d'un grand nombre de cellules de Reed-Sternberg dans les ganglions lymphatiques impliqués, en plus de plusieurs autres types de cellules. Il représente 5 à 15% des cas de lymphomes hodgkiniens. Il touche principalement les adultes plus âgés. La maladie est le plus souvent étendue au moment du diagnostic.

Forme riche en lymphocytes

La plupart des lymphocytes présents dans les ganglions lymphatiques ne sont pas cancéreux, d'où le nom de lymphome riche en lymphocytes. Il n'y a pas de cellules de Reed-Sternberg typiques dans ce sous-type. En revanche, on peut observer d'autres cellules anormales. Cette forme représente 5 à 10% des lymphomes hodgkiniens. Elle touche plus fréquemment les hommes que les femmes et concerne en général les personnes de moins de 35 ans. Ce sous-type est le plus souvent diagnostiqué à un stade précoce et n'est pas agressif.

Forme à déplétion lymphocytaire

Dans ce sous-type, les ganglions lymphatiques touchés renferment très peu de lymphocytes normaux mais, en revanche, une abondance de cellules de Reed-Sternberg. Moins de 5% des cas de lymphomes hodgkiniens sont à déplétion lymphocytaire. Cette forme est généralement diagnostiquée lorsque la maladie est étendue/

Lymphome nodulaire à prédominance lymphocytaire ou paragranulome de Poppema

Cette maladie est caractérisée par la présence au sein des ganglions lymphatiques touchés, d'une part de très peu de cellules anormales et de cellules de Reed-Sternberg, et d'autre part, de nombreux lymphocytes normaux. Cette forme, récemment identifiée, est rare, comptant pour moins de 5% de tous les cas de lymphomes hodgkiniens. Elle est généralement diagnostiquée à un stade précoce, chez les adultes de moins de 35 ans et même chez les enfants. Ce lymphome nécessite une prise en charge thérapeutique spécifique et habituellement différente de celle du lymphome de Hodgkin classique.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos brochures patients ou nos vidéos sur LymphoSite

visuel LH.png
Comprendre le lymphome hodgkinien

Edition décembre 2014

Comprendre le lymphome hodgkinien